Anonymat & sécurité

Facebook et vie privée

Facebook et vie privée ne sont pas des mots qui vont ensemble. Facebook, en France, c’est tout de même 18 millions de français qui se connectent par jour sur le réseau social. Autant d’utilisateurs qui acceptent tacitement de céder toutes leurs données à la société américaine.

Facebook et vie privée

Sur des services tels que Google, Twitter ou Facebook, la notion de vie privée est plutôt relative, ou pour être plus précis est volontairement floue. Les internautes doivent savoir que désormais, les géants de l’Internet peuvent utiliser toutes les données fournies par l’internaute, les noms et photos de ses abonnés dans ses publicités mais aussi pour illustrer des avis. Facebook et vie privée sont fâchés depuis le début.

Facebook et vie privée

Facebook confidentialité«Facebook a un lourd passif sur la vie privée. Facebook et vie privée sont clairement incompatible. Par son principe de fonctionnement qui invite à étaler en ligne sa vie privée sur le réseau social, on ne peut pas attendre une protection de sa vie privée sur Facebook. De plus, l’entreprise franchit régulièrement la ligne jaune en poussant l’utilisateur à partager plus que ce dont il a conscience. Certes Mark Zuckerberg s’excuse pour les écarts les plus graves y sont rapportés, mais ce qui ne l’empêche pas de recommencer quelques mois plus tard en exploitant toujours plus de données issus de ses utilisateurs.

Dans sa nouvelle version de sa politique d’utilisation des données, Facebook s’octroie le droit d’exploiter des données personnelles supplémentaires. Il monétise ainsi les localisations de ses utilisateurs, en permettant par exemple aux commerces de proximité comme les magasins, les restaurants de cibler précisément les données de géolocalisations.

Les nouvelles conditions d’utilisation préparent le terrain pour des fonctionnalités de commerce au sein même du réseau social. Facebook prévoit pour ce faire d’enregistrer les coordonnées bancaires de ses membres, puis de leur proposer d’acheter des produits directement depuis des encarts publicitaires, avec un bouton « Acheter ».

Comment protéger sa vie privée sur Internet ?

Protéger sa vie privée FacebookComment réellement protéger sa vie privée sur Internet ?
En y allant pas. C’est la seule vraie solution. Toutes autre solution est un compromis. La raison en est simple. : à partir du moment où l’on interagit sur des réseaux sociaux, dans des commentaires de site web ou de blog, on laisse quantité de traces. Et même en visitant les sites sans laisser de commentaire, en ne postant pas de photo, d’humeur ou d’informations de géolocalisations, les sites web, les régies publicitaires ont la capacités de tracer les internautes.

C’est évidemment l’internaute lui-même qui détient les clés de sa vie privée. Celui qui envoie des photos en masse de ses activités, de ses amis, de ses enfants ne peut pas ensuite de plaindre de voir sa vie étalée sur Internet, récupérée par les régies publicitaires, et exploitée sans contrepartie.

Censure de Facebook

Dans certains pays, la difficulté majeure c’est d’accéder à Facebook. Dans des pays comme la Chine, l’accès à Facebook est normalement impossible. Le grand firewall chinois bloque l’accès à ce type de service. Dans ce type de pays, Facebook et vie privée ne sont même pas le problème principal.
Mais les internautes ne manquent pas de ressources et nombreux sont ceux qui savent contourner les systèmes de censure qui les empêchent d’accéder à Facebook, Google ou Instragram. Pour débloquer le réseau social,il est ainsi possible d’utiliser un VPN pour Facebook.

 

VyprVPN ESSAI GRATUIT

5 réponses à Facebook et vie privée

  • Quoi attendre d’autres de compagnie comme ça ??
    On ne peut pas utiliser ce truc et s’en plaindre…
    il faut choisir.

  • Clair que « Facebook » et « vie privée » sonnent comme un oxymore…

  • Moi les problèmes FB c’est réglé :
    Facebook -> poubelle
    on peut faire sans

    • Pareil pour moi. Je laisse tomber FB. On perd trop de temps pour pas grand chose. Et pis y’en a marre de travailler malgré nous pour des monstres américains qui ratissent nos vie privées sans se gêner une seule seconde.

  • Le Washington Post a lancé une analyse sur Facebook et a trouvé une centaine de types d’informations que Facebook utilise pour choisir les publicités qu’elles vous poussent à cliquer. Ainsi, le réseau social sait si vous êtes notamment propriétaire ou non, en relation ou bientôt marié. Facebook connait également vos penchants politiques mais aussi si vous possédez une moto, l’année d’achat de votre véhicule. Facebook sait aussi si vous jouez à des jeux en ligne ou quel est votre type de carte de crédit. Facebook sait enfin si vous achetez en ligne ou si vous êtes réceptifs aux messages publicitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*