Anonymat & sécurité

La cyber-censure chinoise colmate des trous de la Grande Muraille

Il est indéniable que la cyber-censure chinoise Internet prend de plus en plus d’emprise sur le réseau Internet chinois. Les dernières actions visent à bloquer complètement l’utilisation du service GMail et d’éradiquer l’usage du VPN.

Grand Firewall de Chine

Grande Muraille Numérique de Chine

Cyber-censure chinoise InternetLa Grande Muraille Numérique de Chine est le dispositif technique mis en place en 1998, complexe, hétéroclite, au service des autorités gouvernementales chinoises, pour contrôler le réseau informatique chinois. Cette fois, le gouvernement va encore plus loin en annonçant renforcer sa Grande Muraille en colmatant les trous qu’elle tolérait plus ou moins, à savoir le service GMail et l’utilisation de VPN.
Cette cyber-censure chinoise commence à exaspérer la frange la plus riche du pays, notamment les entrepreneurs ou bien les universitaires qui se plaignent de ne pouvoir accéder aux ressources du Web pour leur recherche et pour leurs cours. Ces blocages ont également des impacts pour de nombreux scientifiques chinois qui n’ont de fait plus accès aux différentes publications mondiales dans leurs domaines de recherche et se trouvent ainsi isolés dans des domaines où la coopération et la stimulation internationale sont essentielles pour leurs bon développement.

Conjonction entre les manifestations à Hong Kong, les faiblesses économiques actuelles de la Chine, le régime semble vouloir renforcer son contrôle sur la population à commencer par le réseau Internet. Au début du mois de janvier, le politburo du parti a décrété une directive visant à renforcer le contrôle sur les idées, au nom de la « sécurité nationale », jugée menacée. La cyber-censure chinoise se veut plus efficace. L’heure n’est pas à la détente.

Cyber-censure chinoise de GMail

Fin décembre la Chine a commencé à bloquer un grand nombre d’adresses IP utilisées par les services de GMail, la messagerie gratuite de Google. Ces adresses IP sont utilisées par protocole IMAP/SMTP/POP3. Le blocage a été soudain. Les internautes chinois n’ont maintenant aucun moyen d’accéder à Gmail derrière la Grande Muraille Numérique de Chine. Avant ce blocage, ils pouvaient toujours envoyer ou recevoir des e-mails via les clients de messagerie même si l’interface web de GMail du site n’était pas directement accessible.

Cyber-censure des VPN en Chine

Cyber-censure chinoiseAprès avoir longtemps affirmé qu’il n’interférait pas dans l’utilisation des VPN, le gouvernement chinois a finalement reconnu fin janvier agir pour limiter l’usage du VPN en Chine. Les fournisseurs de VPN StrongVPN et Golden Frog ont affirmé avoir constaté que la Chine avait mis en place des mesures techniques élaborées pour perturber le fonctionnement de leurs services VPN depuis la Chine. « Ils veulent nous mettre dehors », a déclaré Astrill, le fournisseur VPN qui propose l’un des abonnements VPN les plus populaires dans le pays.
Des millions d’internautes chinois utilisaient le VPN pour accéder à des sites comme Facebook ou Youtube pour quelques par mois. Cela permet de manière relativement de contourner la cyber-censure chinoise. Le gouvernement dénonçait cette possibilité mais tolérait toute de même la situation. On pouvait même se voir offrir l’usage de service VPN dans les hôtels internationaux haut de gamme, surtout avec une clientèle étrangère qui se retrouve avec un Internet complètement inutilisable sans l’accès aux sites web et services de compagnies américaines comme Facebook, Google, Youtube, Twitter…

Quelques fournisseurs VPN s’adaptent très vite pour débloquer leur service VPN. C’est le cas de VyprVPN et de PureVPN.

  • PureVPN offre un très bon service spécialisé dans le déblocage de la connexion en Chine.
  • IPVanish a fait ses preuves pour contourner la censure numérique en Chine avec ses serveurs rapides. 5 connexions simultanées sont possible.
  • VyprVPN est un spécialiste du déblocage en Chine avec une technologie nommée « Chameleon™ » s’adaptant au blocage des VPN.

Tous les services VPN ci-dessus offrent une sorte d’utilisation gratuite ou restreinte du VPN pour le tester. Le problème est que le service VPN est alors très limité dans la vitesse et la qualité mais cela permet de tester gratuitement le service VPN.

 

Débloquer les sites web avec Le VPN

4 réponses à La cyber-censure chinoise colmate des trous de la Grande Muraille

  • La censure chinoise fonctionne parce que :
    1 – les chinois acceptent la censure
    2 – les chinois savent contourner la censure

  • C’est à la fois terriblement totalitaire de controler comme ça et en même temps si désuet…

  • La Chine emploie quand même deux millions de personnes pour censurer Internet ! Une grande partie de ces petites mains disposent d’un logiciel permettant de trier avec des mots clés l’énorme volume de messages qui circulent sur les réseaux sociaux chinois. Malgré leur nombre impressionnant, ces surveillants du Net ne peuvent toutefois empêcher que des informations ou des commentaires non souhaités par les autorités passent entre les mailles du filet et soient publiés et republiés sur les blogs et réseaux sociaux chinois. Selon une directive récemment adoptée par le régime chinois, il suffit qu’un blog estimé offensant soit vu par 5000 internautes dans le pays pour que son auteur risque d’être poursuivi par la justice. Et les internautes chinois auteurs d’un message jugé diffamatoire et reposté au moins 500 fois encourent jusqu’à trois ans de prison. Des blogueurs, certains très populaires avec des millions d’abonnés à leur compte de microblogging, sont régulièrement interpellés pour avoir « inventé et colporté des rumeurs ». Ca ne rigole pas. La Chine utilise par ailleurs des bataillons de « commentateurs du net » qui disséminent au passage sur les réseaux en ligne la pensée du régime à parti unique. En France, ça doit faire rêver… n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*