Anonymat & sécurité

Contourner la censure VoIP

Contourner la censure VoIP c’est tout à fait possible. Les voyageurs ne savent que trop bien que Skype est censuré dans de nombreux pays à travers le monde. Les plus affûtés savent aussi comment contourner les restrictions VoIP pour débloquer Skype et autres…

Contourner la censure VoIP

Téléphone par Internet

Logiciels VoIPLa téléphonie par Internet se nomme la VoIP. C’est un service téléphonique, que vous pouvez utiliser sur le réseau Internet, d’ordinateurs à ordinateurs ou bien d’ordinateurs à téléphone. Ce type d’appel téléphonique a ouvert beaucoup plus d’occasions pour communiquer partout dans le monde, que vous pouvez parler aux gens où qu’ils soient aussi longtemps qu’ils ont une connexion internet. Cela engendre de la part de nombreux pays, une volonté de contrôler cette technique, voire même de l’interdire. Que ce soit à cause de l’affrontement avec les méthodes de communication traditionnelles et coûteux qui eux gagnent beaucoup d’argent ou bien pour censurer brutalement les télécommunications.
La raison principale de l’interdiction des logiciels comme Skype dans certains pays, c’est que le service Internet et les opérateurs de télécommunication sont des monopoles d’état. Ainsi, tous les services VoIP conduirait à une énorme baisse de revenus des appels internationaux, mais cette explication cache souvent la volonté de censurer.

Situation de la censure VoIP

La censure et les blocages de certains protocoles Internet, dont les protocoles VoIP sont beaucoup plus répandus qu’on ne le pense. Voici un panorama non exhaustif dans divers pays du monde.

Censure au Belize

Le Belize bloque la VoIP et Skype. La société BTL, Belize Telecommunications Limited bloque les fournisseurs de VoIP tels que Vonage et Skype et bien d’autres. En fait BTL est allé jusqu’à bloquer Google Talk, MSN Messenger et Yahoo! IM parce qu’ils ont offert aussi des accès de téléphonie VoIP ainsi que de clavardage.

Censure en Biélorussie

La Biélorussie est un pays champion de la cyber-censure. C’est aussi le cas de la VoIP puisque la compagnie Beltelecom est le seul opérateur autorisé à offrir des services VoIP commerciaux en Biélorussie. C’est aussi le cas de sites web critiquant le régime politique. La Censure en Biélorussie, bien qu’interdite par la constitution du pays, est appliquée par un certain nombre de lois. C’est par exemple le cas d’une loi qui rend punissable par jusqu’à cinq ans de prison tout citoyen insultant le président et une autre qui punit le fait de critiquer la Biélorussie à l’étranger ce qui est passible jusqu’à deux ans de prison.

Censure au Brésil

Le Brésil bloque les services VoIP. Brasil Telecom empêche le trafic VoIP à l’aide du logiciel de gestion de réseau appelé NarusInsight acheté à Narus basé aux Etats-Unis. Brasil Telecom a choisi le logiciel afin qu’elles puissent réglementer la téléphonie sur IP au Brésil et arrêter la perte de revenus en raison de la VoIP.

Censure en Chine

La Chine est un exemple de censure centralisée avec blocage de la VoIP, Skype, de sites web et de services tels que YouTube, Facebook, GMail… Le gouvernement chinois a aussi interdit la VoIP non réglementée jusqu’en 2008, en raison de la menace posée par les fournisseurs de VoIP pour les compagnies de téléphone locales. Skype est disponible pour les appels d’ordinateur à ordinateur seulement, mais la situation est très précaire.

Censure en Corée du nord

La Corée du nord bloque drastiquement le réseau Internet, y compris la VoIP. Les
accès à Internet ne sont généralement pas disponible en Corée du Nord. Seuls quelques hauts fonctionnaires sont autorisés à accéder à l’Internet mondial. Dans certaines universités, un petit nombre d’ordinateurs disposent d’un accès à internet mais ils sont strictement surveillés. Internet en tant que tel, n’existe pas en Corée du nord.

Censure en Corée du sud

La situation en Corée du sud n’a rien de commun avec la Corée du nord, mais elle bloque tout de même la VoIP et divers contenus web. La Commission coréenne des Communications a déclaré laisser les trois opérateurs de téléphonie mobile locales, SK Telecom, KT et LG U +, de facturer des frais supplémentaires pour les applications VoIP sur les utilisateurs de ce type de services ou même simplement débloquer leur utilisation complètement.

Censure aux Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis bloquent la VoIP, Skype et de nombreux sites et services web.
Etisalat, est le fournisseur d’accès Internet qui n’apprécie pas l’utilisation de la VoIP et de Skype et maintenant bloque également Viber. Alors qu’on avait signalé que les règlements télécom à Dubaï et Abu Dhabi étaient tout être assouplies, afin de permettre la VoIP, les gens en Dubaï ne sont toujours pas en mesure d’utiliser Skype, Vonage ou toute autre voix au fournisseur de services IP.

Censure en Éthiopie

La compagnie télécoms ETC interdit l’utilisation de la VoIP dans des cafés Internet et de la population générale, bien que son site web répertorie VoIP dans le cadre de la stratégie d’entreprise future à large bande. Le gouvernement éthiopien a adopté une loi limitant l’utilisation des protocoles Internet VoIP telles que Skype. Alors que des représentants du gouvernement présentent cette loi comme moyen de protéger les fournisseurs de télécommunications nationaux, certains critiques décrivent cette loi comme une tentative de criminaliser l’utilisation des services de VoIP pour réprimer la dissidence dans le pays.

Censure en Jordanie

Jordanie bloque toute la VoIP, Skype, et du contenu web. Nombre d’opérateurs télécms jordaniens désireux de générer du trafic téléphonique vers le fournisseur de service local utilisent le blocage VoIP pour éviter de passer par les appels sans spécifiquemetn utiliser leurs services.

Censure au Koweït

Le Koweït censure la VoIP, Skype, et de nombreux sites web. C’est l’opérateur Internet Qualitynet qui se charge de filtrer les accès VoIP. L’utilisation de la VoIP étant illégale au Koweït, beaucoup de sites Web VoIP ont été bloquées par le Ministry of Communication. En outre, Koweït a aussi expulsé dess expatriés utilisant des services VoIP.

Censure au Mexique

Mexique bloque VoIP and Skype. C’est Telmex, un fournisseur d’accès Internet mexicain qui rend plus difficile de passer des appels avec services VoIP. Vonage, Skype, DialPad et Net2Phone chez les autres fournisseurs de services VoIP ont été bloqués au Mexique. Après avoir fait quelques vérifications, il apparaît que Telmex empêche ses abonnés d’utiliser la voix sur IP.

Censure au Maroc

Le Maroc bloque la VoIP ainsi que du contenu web. Les fournisseurs de télécommunication du Maroc ont interdit les appels VoIP gratuits, y compris celles sur les plates-formes populaires comme Whatsapp, Viber, Facebook et Skype. Ils estiment que ces services enfreignent leurs règlements. Le déplacement a provoqué la colère des citoyens qui ont appelé au boycott des entreprises de télécommunications en signe de protestation contre le blocage.

Censure en Oman

Oman bloque la VoIP, Skype et des sites web. C’est la compagnie télécoms Omantel Oman bloque Skype. Précurseur au moins dans ce domaine, Oman bloque aussi VoIP depuis fin 2009. Ainsi, l’utilisation de Skype et d’autres applications de VoIP échoue depuis ce pays.

Censure au Pakistan

Le Pakistan censure Internet et bloque la VoIP, même si la censure n’est parfois que sporadique. Le Pakistan bloque ainsi régulièrement Skype et les autres messageries instantanées ainsi que les principaux sites pornographiques qui sont interdits d’accès depuis ce pays.

Censure au Qatar

Le Qatar bloque VoIP, Skype et du contenu web. La compagnie Qtel au Qatar a suivi l’eexmple de son voisin des Émirats arabes unis d’Etisalat avec l’interdiction de la VoIP et autres censure de sites web.

 

Contourner la censure VoIP

Utiliser un service VPN permet de contourner la censure VoIP. Un réseau privé virtuel, VPN, vous offre des services de chiffrement des données, qui protègent votre signal Internet et l’information transmise. Cela signifie que le gouvernement ou l’opérateur Internet ne peuvent pas dire d’où vous surfez, quelle logiciel vous utilisez et quelles sont les données qui sont envoyées ou reçues. Dans un sens, un VPN protège les données informatiques dans un tunnel virtuel, qui est impénétrable par le gouvernement ou toute autre personne intermédiaire. Tout le trafic est acheminé par l’intermédiaire d’un serveur VPN et ensuite transmis à l’Internet. Les systèmes de blocages et de censure VoIP ne peuvent plus faire leur travail de filtrage.

Quel service VPN anti-censure choisir ?

Un VPN est relativement bon marché, cela coûte environ 5 $ par mois, vous pouvez choisir de tunnel votre Internet surf via une adresse IP dans le pays de votre choix. Cela débloque la VoIP et la plupart des autres sites Web restreint bloqué par le gouvernement. Attention, si vous allez dans un pays qui pratique la censure, il vaut mieux s’abonner au service VPN avant de se rendre dans le pays, car il est possible que de nombreux sites de services VPN soient aussi censuré et qu’il soit très difficile de choisir un VPN depuis un pays qui pratique la censure. Ensuite, avec un service VPN dans ces pays, les sites Internet et la VoIP ne seront plus censurés.

Voici quelques services VPN pour contourner la censure VoIP :
Services VPN VoIP

Il existe d’autres services VPN pour débloquer la VoIP dans les pays qui filtrent ce type d’utilisation d’Internet. On peut ne trouver d’autres qui conviennent tout à fait mais ce sont là les meilleurs fournisseurs de VPN pour contourner la censure VoIP et plus globalement tout type de censure Internet.

 

NordVPN service VPN avancé

13 réponses à Contourner la censure VoIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*