Anonymat & sécurité

Censure Internet au Maroc

La Censure Internet au Maroc existe. Très changeante, elle concerne à la fois des sites web ou bien des technologies complètes comme la VoIP. Heureusement il existe des moyens très simples à mettre en place pour contourner la censure Internet au Maroc.

Censure Internet au Maroc

Censure Internet au Maroc

Internet MarocLa politique de liberté Internet au Maroc a été jusqu’à une date récente plutôt libérale. Le gouvernement encourageait ouvertement le développement de ce média. Cependant, depuis plus de deux années la tendance s’est largement inversée et les cas de censure Internet au Maroc deviennent de plus en plus fréquents. A noter cependant que ce changement de politique n’est pas pleinement assumé, Maroc Telecom prétextant des problèmes techniques en cas de réclamation des utilisateurs.

Il faut admettre que la censure d’Internet au Maroc est difficile à cerner, car changeante. Youtube ou Google Earth ont été censuré, ce n’est plus le cas. Ce blocages semblent totalement arbitraires et se réalisés en dehors de toute procédure judiciaire ou officielle.

Censure VoIP au Maroc

Maroc Telecom a commencé par censurer la VoIP en bloquant différents services VoIP comme Viber et tinychat. Puis, plusieurs opérateurs comme Inwi ou Méditel se sont joints à Maroc Telecom pour bloquer les appels via les applications VoIP telles que FaceTime, Viber ou WhatsApp sur leurs réseaux 3G et 4G depuis le début de l’année 2016. Il n’est plus possible de passer des appels de communication VoIP depuis le Maroc. Les opérateurs n’ont apporté aucun explication sur le blocage VoIP. Cette censure VoIP pourrait être liée au fait que les opérateurs télécoms estiment que les applications VoIP menacent leurs modèle économique en leur causant un préjudice de plusieurs millions de dirhams, d’autant plus qu’une bonne partie des clients utilise ce genre d’applications pour passer des appels vers l’étranger.

Comment contourner la censure marocaine ?

Éviter la censure Internet avec un VPNLe meilleur moyen pour contourner ce type de censure, que ce soit de la censure web ou bien la censure VoIP, est d’utiliser un proxy HTTPS ou un service VPN. En utilisant ce type de service relais, les données de la connexion sont chiffrées et le filtrage de censure devient inopérant. Partout dans le monde, il est ainsi possible de déjouer les systèmes de censure. Si vous êtes au Maroc et que vous voulez passer un appel Skype à l’étranger, le VPN est l’outil qu’il vous faut, c’est même indispensable.

Le VPN est d’autant plus intéressant qu’il donne la capacité de regarder les chaines TV du monde entier depuis le Maroc. Avec un VPN, il est ainsi possible de regarder la télévision française, belge, suisse, canadienne depuis le Maroc sans se voir bloquer l’accès au flux en streaming gratuite des chaines de télévision. De même, il est possible de regarder les chaines télé marocaines sur Internet depuis les pays étrangers sans blocage.

Service VPN pour contourner la censure

Quels sont les services VPN à utiliser pour contourner la censure marocaine ? Il en existe de très nombreux pouvant servir à contourner la censure web ou la censure de Skype. Pour un abonnement VPN de qualité il faut compter entre 5 et 10 euros par mois, mais en profitant des offres qui apparaissent de temps en temps on peut même payer moins cher. De façon général, plus on choisit une période d’abonnement longue et plus le prix est avantageux.

Voici quelques services VPN utiles pour contrer la censure :
Éviter la censure

Vous pouvez passer en revue les les avis VPN Dock pour plus de renseignements sur chacun de ces services VPN et aussi trouvez d’autres fournisseurs qui peuvent être aussi avantageux, notamment si vous voulez vous géolocaliser virtuellement dans un autre pays.

 

VyprVPN ESSAI GRATUIT

14 réponses à Censure Internet au Maroc

  • logique
    Skype ça fait perdre de l’argent aux compagnies de téléphonie

    • C’est peut-être justemetn parce que les prix sont abusifs qu’on se retrouve à utiliser Skype & compagnie. C’est comme si La Poste faisait interdire les mails pour concurrence déloyale.

      • Dans des pays y’a les moyens et la mentalités pour imposer des choses comme ça. Mais bon à terme on ne sauve pas les vendeurs de bougies en interdisant la vente des ampoules. Ca ne peut que créer des marchés noirs.

  • c’est comme meme dommage qu’on puisse pas trouvé des services VPN gratuit pour faire ca

    • Y’a Hola mais perso je te recommande pas ça. Si c’est gratuit, c’est qu’il y a embrouille. Et il a été révélé que Hola, VPN gratuit, revendait la bande passante restante de ses utilisateurs à des spammeurs et des criminels. Franchement je crois que ça vaut le coup de se faire griller son IP et d’avoir même éventuellement des problèmes avec la justice ou des représailles.
      Si tu paies pour un VPN au moins t’es sûr d’éviter tous ces ennuis. En tout cas, pour moi c’est clair et net.

  • merci beaucoup

  • La censure VoIP au Maroc pourrait être liée au fait que les opérateurs Télécom pensent que les applications VoIP menacent leurs revenus. Mouarf… De la censure économique quoi. Et ce n’est pas la première fois qu’un opérateur censure une application VoIP. Le service Télécom de l’opérateur historique du pays, Maroc Télécom (IAM) avait déjà provoqué la colère de ses abonnés en bloquant pendant plusieurs jours l’accès à l’application Viber et Skype en 2012 et aussi en juillet 2014, Maroc Télécom avait encore bloqué l’accès à Viber. On sait pas trop si là c’est provisoire ou si c’est fait pour durer. En tout cas c’est vraiment pénible.

  • Quelle ironie quand le patron du régulateur du secteur Azzedine El Mountassir Billah, à l’origine du blocage des applications utilisant la VoIP a déclaré :
    « Le monde numérique, un formidable espace de liberté et outil inégalable d’échange, de partage et de rapprochement ».
    Si c’est pas du beau foutage de gueule !

  • Très bien. Ca marche bien pour moi : )

  • EXCELLENT! SA MARCHE!
    JE RECOMMENDE PRIVATE INTERNET ACESS

  • très très bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*